PRENDRE RENDEZ-VOUS:

01 48 07 09 72

 

LES CONCEPTS OSTÉOPATHIQUES

L’ostéopathie est basée sur trois grands fondements :

Le corps est un tout : le corps humain est fait de multiples éléments reliés entre eux de très nombreuses façons. Tout est en continuité. Toutes les structures communiquent entre elles. C’est pourquoi l’ostéopathe, dans son diagnostic et dans son traitement, prendra toujours en compte le corps dans son ensemble, quelque soit le motif de consultation.

La structure gouverne la fonction : la structure du corps c’est sa constitution et la manière dont les éléments sont arrangés entre eux; la fonction c’est le rôle de chaque élément dans cet ensemble.

Si la structure est altérée, elle remplit moins bien sa fonction. On peut donc soit restaurer la structure : s’attaquer à la cause, soit compenser uniquement les effets du problèmes. Entre les deux l’ostéopathe choisit de traiter les structures en cause pour améliorer leur fonction.

Par exemple, si un nerf comprimé entraine des douleurs, l’ostéopathe, au lieu de donner un traitement contre la douleur, va tenter de diminuer la compression sur le nerf. De ce fait, la douleur va disparaître.

Le corps contient en effet beaucoup d’éléments pouvant contribuer à son bon fonctionnement : le système artériel pour le nourrir, le système veineux pour le nettoyer, et le système lymphatique pour le défendre.

Le corps est capable de produire toutes les substances nécessaires à sa santé. C’est pourquoi au lieu d’apporter des produits extérieurs pouvant avoir des effets secondaires, l’ostéopathe stimule les capacités d’auto guérison du corps.
L’ostéopathe n’a pas le pouvoir de guérir son patient, mais il peut aider son patient à se guérir.

C’est le corps du patient qui détient la solution à ses propres problèmes. L’ostéopathe va aider le corps à la trouver.

« Trouvez la lésion ostéopathique, réparez la, et laissez la nature faire le reste » A.T. Still.

La règle de l’artère est absolue : le sang nourrit chaque cellule de notre organisme et en élimine les déchets. Il est important pour les tissus du corps d’être bien approvisionnés en sang.

« Le devoir du praticien n’est pas de guérir le malade, mais d’ajuster une partie ou l’ensemble du système afin que les fleuves de la vie puissent s’écouler et irriguer les champs assoiffés » A.T. Still.

C’est pourquoi, un des premiers soucis de l’ostéopathe est de s’assurer que le sang circule bien dans l’ensemble du corps, et d’y remédier si ce n’est pas le cas.

 

En conclusion :

Cette méthode de soins nécessite donc une connaissance approfondie du corps humain (l'anatomie, la biomécanique, la neurologie, la physiologie et la pathologie) et des interactions entre chacun de ses systèmes.